Ne sous-estimez pas les petits adversaires: un lion se voit, pas un virus