Après la guérison, tout malade est docteur